Monsieur Simon ? C’est une affaire de famille. Né en banlieue parisienne et adopté par Lyon, Antoine Allegre, ex-journaliste quasiment quadragénaire, prend très au sérieux les loisirs des enfants… sans oublier le fun des parents. Il a donc décidé de se muer en programmateur, coordinateur et grand manitou de sa propre structure. Très attaché à son âme de gosse, il crée des ateliers qui sortent de l’ordinaire. Dans sa logique, il transmet ses nombreuses passions au jeune public : retrogaming drôle, grosse boumasse, « do-it-yourself » punk, coloriage taré à base de Posca et autres feutres…

Pour cette édition 2019 de Mini Sonore, il propose aux micro-festivaliers de se fabriquer leur propre attirail de star en tournée.

 

Nom de code : 
Wild like rock stars who smash guitars : le Cabinet Rock par Monsieur Simon

Vu l’ADN profondément rock’n’roll de cette édition 2019 de Mini Sonore, Monsieur Simon compte bien faire de vos minots des gentils padawan punk. Sauvage mais pas trop mais un peu quand même.

Au programme :

Tatouage tête de mort, cicatrices, chaînes de vélo, toile d’araignée etc… Ephémeres évidemment. Le tout réalisé par Mi-Lou, le tatoueur préféré des enfants.

– Mon premier bling bling : l’atelier collier de pâtes trop destroy. Pour avoir l’air d’un vrai avec cette chaîne en or (c’est Maman qui va être contente pour sa fête).

– Trop la déglingue avec l’atelier « Dessinons le rock » : customisation textiles sur débardeurs et sneakers.

– Et afin d’immortaliser tout cet attirail rock’n’roll, les micro-festivaliers – à grands renforts d’accessoires – auront le droit de créer le faux-groupe et leur première affiche de tournée grâce à un photobooth bricolé qui sent la bière (enfin, plutôt le Canada Dry).